Normal view MARC view ISBD view

Et l'Arménie ... ? [Texte imprimé] : Discours prononcé à Genève, le 19 Décembre 1920 / Antony Krafft-Bonnard

Auteur principal: Krafft-Bonnard, Antony, 1868-1945, AuteurLangue : français.Pays : Suisse.Publication:Genève , 1921 , 11-26 Boulevard Georges-Favon, Genève : Jent , 1921 Description : 1 vol. (19 p.) ; 22cmRésumé : Discours prononcé en faveur de l'Arménie à Genève, le 19 décembre 1920, par le Pasteur Krafft-Bonnard. Pasteur vaudois (Canton de Vau, Suisse), directeur des deux foyers d’orphelins arméniens à Begnins et à Genève que financent des philanthropes suisses. Il fustige les pièges d’une Realpolitik myope, en particulier le traitement des réfugiés apatrides par la Conférence de Lausanne en 1922-1923. Devant les succès de l’ethno-nationalisme radical en Europe dans les années 1930, Krafft-Bonnard fait de plus en plus figure de solitaire prêchant dans le désert, mais son témoignage n’en est que d’autant plus important. En 1921, le pasteur Krafft-Bonnard a fondé à Begnins «Le foyer arménien». Cette maison a accueilli de nombreux réfugiés et orphelins arméniens. De 1922 à 1930, 142 orphelins y ont été accueillis. Le foyer pour réfugiés de Genève a accueilli et soutenu au total 85 personnes, veuves, orphelins, personnes âgées, malades, séniles ou sans emploi..Ressources en ligne :Accès en ligneSUDOC :Voir la notice dans le SUDOC
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Brochure Brochure Centre National de la Mémoire Arménienne
Magasin
GEN TEM KRA ՔՌԱ 3.1921 Exclu du prêt Consultable en ligne VNGENTEMKRA31921

Discours prononcé en faveur de l'Arménie à Genève, le 19 décembre 1920, par le Pasteur Krafft-Bonnard.
Pasteur vaudois (Canton de Vau, Suisse), directeur des deux foyers d’orphelins arméniens à Begnins et à Genève que financent des philanthropes suisses. Il fustige les pièges d’une Realpolitik myope, en particulier le traitement des réfugiés apatrides par la Conférence de Lausanne en 1922-1923. Devant les succès de l’ethno-nationalisme radical en Europe dans les années 1930, Krafft-Bonnard fait de plus en plus figure de solitaire prêchant dans le désert, mais son témoignage n’en est que d’autant plus important.

En 1921, le pasteur Krafft-Bonnard a fondé à Begnins «Le foyer arménien». Cette maison a accueilli de nombreux réfugiés et orphelins arméniens. De 1922 à 1930, 142 orphelins y ont été accueillis. Le foyer pour réfugiés de Genève a accueilli et soutenu au total 85 personnes, veuves, orphelins, personnes âgées, malades, séniles ou sans emploi.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

//